{{preheader}}

אם אינכם מצליחים לצפות במסר לחצו כאן

   Women Wage Peace                                            Revue de Décembre 2021

Comme beaucoup d'entre vous le savent, notre action pour la paix va dans deux directions à la fois - de bas-en-haut et de haut-en-bas . Où et de quelle maniere avons-nous oeuvré pour la paix ces derniers temps ?

♦ à la Knesset [Parlement] en trois phases

♦ dans les cercles diplomatiques

♦ en s’impregnant du courage et de la sagesse de Kifaya Ayiti, membre du WWP

♦ en participant à la Semaine de la Tolérance à Jérusalem

♦ en nous postant aux intersections de la circulation dans tout le pays

A LA KNESSET, 1ere phase

«Combien de personnes se réveillent le matin et se demandent: que puis-je faire aujourd'hui pour éviter une guerre ?»

Eran Etzion, ancien diplomate israélien de haut rang et Chef-Adjoint du Conseil de Sécurité Nationale, a soulevé cette question lors d'une conférence spéciale realisée en soutien au premier projet de loi du WWP présenté au parlement israélien.

Alternatives politiques d’abord. Si cette loi est promulguée, le gouvernement israélien devra examiner toutes les alternatives diplomatiques possibles avant de recourir à des options militaires, à la fois en temps de crise et de manière routinière.

Quatre années de formulation et de rédaction du projet de loi en consultation avec des membres du système de sécurité du pays et des chercheurs universitaires, ont conduit à un soutien de tout l'éventail politique.

A LA KNESSET, 2eme phase

Le WWP est de plus en plus invité à se joindre aux réunions des commissions législatives afin de partager notre expertise. Chaya Abu, coordinatrice de l'équipe des relations gouvernementales du WWP, a récemment représenté le WWP lors d'une réunion du Comité sur le Statut de la Femme et l'Egalité des Genres, pour discuter d'un redémarrage de la loi israélienne de 2005 exigeant la pleine représentation des femmes dans tous les aspects de la sécurité nationale et des decisions relatives a la paix. La loi israélienne est généralement appelée « 1325 », rappelant le numéro spécifique de la Résolution du Conseil de Sécurité de l'ONU de l'an 2000 sur laquelle elle se base.

Abu a clairement indiqué que nous ne considérions pas notre rôle comme de simples commentateurs sur les questions de paix et de sécurité ; nous exigeons que les femmes soient pleinement représentées dans toutes les sphères de prise de décision concernant ces questions de vie ou de mort. Sur l'importance de mettre en evidence et d'étendre la Resolution 1325 en Israël, prière de voir cette vidéo de 5 minutes mettant en vedette les membres du WWP, Peta Jones Pellach et Hamutal Gouri.

A LA KNESSET, 3eme phase

Apres quatre élections, trois années civiles et plusieurs variantes de Corona par la suite, les membres du WWP sont revenues le mois dernier à la Knesset, avec notre emblème - chemise blanche et foulard turquoise. Avant de prendre place en masse dans la tribune du Plenum Hall, une déclaration hebdomadaire visuelle de notre détermination à ne pas nous arrêter tant qu'il n'y a pas d'accord, nous avons rencontré la députée du Meretz, Gaby Lasky, qui nous a dit : «Avec votre projet de loi, Alternatives politiques d'abord, vous mettez en exergue dans son sens le plus pur la Déclaration d'Indépendance d'Israël, qui appelle à tendre une main vers la paix à tous nos voisins». Par ailleurs, nous avons aussi rencontré Inbar Bezek et Tatiana Mazarsky, Députées de Yesh Atid. La semaine prochaine nous rencontrerons Sharon Roffe Ofir. Deputée de Israel Beiteinu.

Faire un don à WWP

Dans les cercles diplomatiques

L'équipe des relations étrangères du WWP continue d'établir des liens solides avec la communauté diplomatique internationale en poste en Israël.

Tout récemment, l'Ambassadeur de Suède, S.E. Mr. Erik Ullenhag a accueilli dans sa residence, des membres du WWP et du nouveau mouvement Palestinien pour la paix, Women of the Sun. La discussion a porté sur le rôle des femmes dans la promotion de la paix, et sur la capacité des femmes à faire face aux obstacles qui les empêchent de faire partie des negociations.

Parmi les invités de marque à cette réunion, figuraient des diplomates du Canada, de Norvège, de Suisse, de Russie et de Pologne, ainsi que la nouvelle Ambassadrice du Canada, S.E. Mme Lisa Stadelbauer, et l'Ambassadeur de Norvège, S.E. Mr. Kåre R. Aas.

Ce que nous avons appris de Kifaya

« Alors que le moment de la libération de prison de son violent mari approche, Kifaya Ayati, qui a été brutalement agressée à plusieurs reprises, cherche un moyen de survivre. Elle peint des portraits de femmes assassinées par leurs conjoints, et rencontre leurs sœurs, mères et filles. En fait, chaque rencontre conduit le spectateur vers un portrait plus complet de chaque femme assassinée et à un acte d'accusation silencieux, mais cinglant, contre une société, une culture policière et un système judiciaire qui n'ont pas réussi à les protéger. Portraits , 82 minutes, en hébreu et en arabe, avec sous-titres en hébreu et en anglais. (Citation du site du festival du film de Haïfa)

Nous souhaitons rendre hommage à Kifaya Ayati, membre du WWP, pour son courage, sa sagesse et son talent, tels qu'ils sont véhiculés dans ce film remarquable de Yael Kiefer et Ronen Zaretsky. “Portraits” a remporté le premier prix dans la catégorie Documentaire au 37e Festival International du Film de Haïfa de cette année et a ensuite été diffusé sur l'une des principales chaînes de télévision israéliennes, Kan 11.

Semaine de la Tolérance à Jérusalem

En guise de contribution à l’annuelle Semaine de la Tolérance de la ville, le WWP a organisé un événement intitulé « Identités compliquées à Jérusalem », modéré par Peta Jones Pellach. En dépit de nombreuses années d'implication de Pellach dans des initiatives interconfessionnelles à Jérusalem, elle a écrit que ce rassemblement en particulier l'avait propulsée à changer et à croire. Lisez ici à propos des cinq panelistes, divers et accomplis, ainsi que sur leurs visions pour une Jérusalem plus saine.

Aux carrefours du pays

Le WWP a un projet populaire pour celles qui ne disposent pas beaucoup de temps pour faire du bénévolat mais qui souhaitent toujours aider notre mouvement à récolter les bénéfices de l'expression publique de nos messages. L' événement “Allez en paix” a eu lieu recemment, pendant Hanoukka, et nos grands panneaux colorés ont mis en lumière aux yeux des voyageurs notre espoir de paix dans cette région.

Women Wage Peace vous souhaite, ainsi qu'à votre famille, de bonnes fêtes de fin d'année. Et que la nouvelle année nous apporte la paix.

Sent to by Yael.braudo@WomenWagePeace.org.il
Sender: Women Wage Peace
Sender's address: Harimon 9 Ramat Efal, Israel
Unsubscribe | Edit your details | Report abuse

Rav Messer, email marketing and landing pages